Schéma cycle de vie de la montre

Comment prolonger la durée de vie d’un objet ?

On achète un objet, on l’utilise, on l’use, puis on jette. Et on recommence. Pourtant, il existe plusieurs méthodes utiles pour prolonger la durée de vie d’un objet ou pour valoriser un déchet : réemploi, upcycling, recyclage… On vous éclaire !

Le réemploi : la première étape 

Le réemploi, c’est la première étape pour prolonger la durée d’utilisation d’un produit. En effet, c’est elle qui arrive juste avant que l’objet ne devienne déchet. Au lieu de jeter quelque chose qu’on n’utilise plus, on le donne, on le vend, on l’échange, qu’importe tant qu’il continue d’être utilisé pour son usage initial.

En clair, un objet réemployé n’a subi aucune modification dans son style ou dans son fonctionnement, et est utilisé tel quel par une nouvelle personne. 

Ainsi, non seulement on se débarrasse de ce qui nous encombre, mais en plus, on satisfait le besoin de quelqu’un d’autre. En prime, on diminue l’impact de notre consommation sur l’environnement.

Note à vous-même : ce n’est pas parce que vous n’en avez plus besoin que personne n’y trouvera de satisfaction. 

Vous connaissez peut-être Vinted ? Et bien vous avez un exemple typique de réemploi !

L’upcycling ou réutilisation

« Up » pour « haut », ce qui signifierait donc de recycler « par le haut ». Si on le traduit en français, cela donne surcyclage. Le terme utilisé plus communément en français et qui se rapprocherait le plus d’upcycling, serait « réutilisation« . En bref, ce sont deux termes différents qui définissent la même action.

Tous deux définissent une notion de valorisation de déchet. Autrement dit, cela signifie utiliser un vieil objet devenu déchet pour lui donner une seconde vie, en détournant éventuellement son usage initial. Ok, mais comment ? 

Plus précisément, l’upcycling ou réutilisation, c’est faire évoluer un objet-déchet en vue de prolonger sa durée de vie,  tout en lui donnant une valeur ajoutée. Le déchet subit une « préparation en vue de la réutilisation ». Il est en fait contrôlé, transformé, néttoyé ou réparé avant de trouver une seconde vie dans son nouvel usage

L’exemple du concept Les Récupérables illustre très bien la notion d’upcycling !

 

Le recyclage 

La dernière étape du cycle de vie d’un produit : le recyclage. Son but est de valoriser le déchet en remettant les composants de ce dernier en l’état de matière première.

Pour cela, différents organismes collectent des biens auprès d’entreprises ou particuliers. S’en suit le traitement des déchets comprenant le démantèlement, le tri puis le recyclage. Les différentes matières deviennent alors « MPR » qui signifie Matière Première de Recyclage. 

De ce fait, les MPR sont réinsérées dans un processus de production et diminuent l’impact écologique et environnemental que peut avoir un produit. En effet, un produit conçut à partir de MPR demandera beaucoup moins d’énergie et de ressources naturelles. Ainsi, le recyclage permet d’éviter l’extraction de matières premières, de limiter la quantité des déchets enfouis ou non traités et par conséquent, de diminuer la  pollution

Un exemple ? Bien entendu, nous vous proposons Ecotempo pour le recyclage de montres et bijoux.

Un autre exemple : ECO DDS, spécialisé dans la collecte, le tri et le traitement des déchets chimiques.

Abonnez-vous à nos pages Facebook et LinkedIn !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *